top of page
  • Photo du rédacteurcoconensoi

Le courrier de Jillibert – lettre 8 – Comment on créer son futur

Dernière mise à jour : 27 mai



 

Bonjour les amis !

 

Et ben oui depuis le temps que je vous écris, maintenant on peut dire qu’on est ami, pas vrai ? Bon pour ceux qui me découvre, vous verrez on va vite le devenir parce que je suis vraiment un petit gars super sympa. Comment ça qui je suis ? Ben Jillibert voyons ! Le super enfant du futur qui vous écrit des lettres pour vous inspirer et vous montrer ce qui est possible pour vous.


Illustration à l'aquarelle: Claudia Lopez


Ben oui, ce que j’ai appris, même si je n’ai que 11 ans, c’est que quand tu crois qu’un truc n’est pas possible, où même que tu n’y penses pas, et ben tu peux pas le créer. C’est bête mais oui ça fonctionne comme ça, tous les grands inventeurs le savent !


D’abord on doit s’imaginer dans notre tête des histoires fabuleuses, garder celle qui résonne très fort avec notre cœur, puis mettre tous nos efforts pour réussir à les concrétiser dans la matière. 

Imaginez-vous la première personne qui a décidé de voler, ou celle qui a décidé que les maisons pourraient être éclairées par des ampoules électriques, elles devaient avoir un imaginaire débordant ! Et c’est par cet imaginaire que nous pouvons créer des possibles incroyables et merveilleux.


Je sais qu’à votre époque, mon papi m’a dit qu’il était plutôt difficile pour vous d’imaginer quoi que ce soit, appart la pénurie de truc et de machin dont on ne sert plus maintenant, comme le paitrol ? euuuh non c’est pas tout à fait ça, le pétroil ? un truc qui vous mettiez dans vos moyens de transports…. Bon bref vous devez voir de quoi je parle. Vous focalisiez toute votre attention sur ce qui allait manquer ou ce qui allait être détruit ! Mais comme dit Pépito, mon meilleur ami : « si tu veux trouver des solutions alors imagines des solutions et arrêtes de te focaliser sur le problème en pensant que c’est foutu ! ». Ben je peux vous dire que Pépito à raison,


les solutions arrivent par notre créativité et pour la développer nous devons être capable d’imaginer des choses merveilleuses.

Le problème est qu’à votre époque l’imagination c’était un peu truc d’enfant qui imagine des jeux et qui n’avait plus de place ensuite adulte. Alors que c’est un outil HYPER important quand on veut développer des nouveautés ou même imaginer des possibilités merveilleuses qui pourraient arriver dans nos vies. Et comme vous étiez coincés de l’imaginaire et ben je comprends que vous pensiez que tout était foutu, que vous pensiez que vous n’alliez plus pouvoir vous déplacer grâce à vos voitures à cause de la pénurie de votre truc dont je ne sais plus le nom (je redemanderai à Papi c’est promis).


Mais TADAMMMMM heureusement que Jillibert viens à votre rescousse pour vous filez deux trois tuyaux de décoinçage de l’imaginaire !!!! Comment ça pour faire quoi, ça va me servir à quoi ?! Et ben à pouvoir imaginer ta vie de rêve afin que tu puisses mettre tout en œuvre pour l’atteindre. Car comme je vous l’ai expliqué, si tu ne l’imagines pas tu ne peux pas la créer !

Donc voilà, maintenant je vais vous demander de vous appliquer hein, on ne rigole plus c’est du sérieux !! Donc pour commencer, vous aller prendre une GRAAAAANDE feuille de papier et pleins de stylos et de crayons de couleurs. Pour ceux qui n’auraient pas ça sous la main, je vous laisse le temps d’aller chercher tout ça…

OK maintenant que tout le monde est bien installé, inscrivez sur votre grande feuille des gros titres de part et d’autres de la feuille en les espaçant bien car vous allez écrire sous chaque titre. Chaque titre correspond à un thème de votre vie : - votre habitation, - votre entourage, - vos activités professionnelles et de loisirs, - vos ressentis quotidiens, - votre lieu de vie, etc. N’hésitez pas à choisir les thèmes qui vous parlent et à en rajouter autant que vous souhaitez.


Maintenant, prenez une grande inspiration et sous chaque thème, vous allez écrire votre vie de rêve, celle que vous pourriez imaginer dans vos rêves les plus fous. Prenez bien soin d’écrire ce que vous souhaitez (et non pas ce que vous ne souhaitez plus) donc écrivez : « je suis heureux » et non pas « je ne suis plus malheureux » et le tout au présent car on veut que ça commence à se manifester dès aujourd’hui !


Quoi comment ça vous avez rien compris, il y a trop de consignes ?! rolala mais qu’est-ce que vous êtes lent au démarrage. Par exemple, sous « habitation », vous pouvez décrire votre maison de rêve : - au calme, - avec 3 chambres, - un grand salon, - un énorme parc à lapins pour pouvoir y mettre nos 120 petits choupinous (on ne juge pas hein, chacun son truc), etc, etc. C’est pas bien compliqué et c’est surtout super chouette à faire !


Prenez le temps de rêver, de le faire lorsque vous vous sentez bien, que vous êtes en congés par exemple, cela marche encore mieux. Et si le vieux grincheux dans votre tête vous dit « c’est bien beau ton truc mais ça sert à rien » et ben dites-lui qu’il peut bien aller se rhabiller car si un fameux personnage ne s’était pas dit qu’il voulait voler (alors que tout le monde lui disait que c’était impossible) et ben vous auriez jamais pu partir en vacances à Pétaouchnok l’été dernier (selon mon Papi c’était un village très connu de votre époque mais un peu loin). Imaginez-vous comme si vous aviez une baguette magique et que, pouf, vous pouviez faire apparaître n’importe quoi !


Une fois terminé, pliez la feuille, remerciez pour toutes ces belles choses qui vont vous arriver et laissez là dans un tiroir et surtout laissez-vous surprendre sur comment ce que vous avez demandé va apparaitre dans votre vie ! Surtout restez ouvert d’esprit car parfois nos demandes ne prennent pas forcément la forme que l'on a imaginé mes petits kiki. Ben oui car parfois la meilleure possibilité n’est pas celle que nous avons fixé dans notre esprit mais elle reste la meilleure option pour nous.  


Bon et ben je vous avouerais que c’est aussi pour cette raison que je vous écris, pour vous décoincer de l’imaginaire car j’ai bien compris que pour beaucoup, d’imaginer un monde de paix et d’harmonie c’est loin d’être simple. C’est aussi qu’on vous répète depuis bien longtemps que tout va péter ou que vous allez manquer de tout ou autre catastrophe, ou pire que de faire la guerre c’est dans les gênes de l’homme (c’est que vous entendiez de sacrées âneries quand même).


Ben moi je vous le dis qu’un monde de paix et d’harmonie c’est possible, c’est ce que je vis tous les jours et c’est ce que vous allez réussir à faire. N’en doutez pas !

Alors à vos imaginaires, haut les cœurs, allez-y gaiment car c’est comme cela que le meilleur va arriver pour vous et donc pour les autres aussi (ben oui si le meilleur arrive pour vous c’est bien pour tout le monde).


Si vous avez envie de me les partager n’hésitez pas à m’écrire par retour de courrier de la presse intertemporelles-transgalactiques à cette adresse : Jillibert Meunier, Route des pivoines fleuries 7, Village de la Joie 88.  Je me réjouis déjà de les lire !


Bon je vous laisse à vos rêveries, je vais aller cueillir les cerises avec Pépito et grand papi, je sens que je vais me régaler (et m’en mettre partout).


Je vous fait de gros bisous

Jillibert

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page