top of page
  • Photo du rédacteurcoconensoi

Le Courrier de Jillibert - Lettre 5 - Le voyage dans le futur

Dernière mise à jour : 7 avr. 2023


Bonjour à tous,

me revoici me revoilà, Jillibert toujours prêt à votre service,

Illustration à l'aquarelle, Claudia Lopez


Vous êtes des petits chanceux, aujourd’hui je vous réserve une surprise ! On va voyager ensemble ! (Bon d’accord désolé je suis nul en suspense et en surprise j’arrive pas à garder le secret bien longtemps comme vous avez pu le remarquer.) Alors comme je vous le disais on va voyager ensemble ! et si vous vous demandez comment et bien c’est très simple : à travers votre imagination ! Comment ça « ah bon on peut voyager à travers son imagination » ?! Roooo vous savez vraiment pas utiliser vos supers pouvoirs magiques décidemment !


Bon alors on va y aller par étape et on va le faire ensemble ok ? Pour commencer vous pouvez respirer profondément, puis vous pouvez fermer les yeux. Euh enfin, non, fermez pas les yeux sinon vous pourrez plus lire ma lettre. Alors fermez pas les yeux mais laissez-vous porter par mes mots, je vais vous faire visiter mon univers et vous faire découvrir les merveilleuses avancées qui vous attendent.


Ok alors là vous pouvez imaginer dans votre tête que vous êtes devant un portail. Un joli portail de jardin, avec des roses grimpantes et toutes sortes de magnifiques fleurs. Il y a même de tous minuscules oiseaux multicolores qui se posent dans les fleurs et sur le portail. Tout à coup, le portail s’ouvre et vous invite à le traverser. Et là vous pouvez dire en traversant le portail (dans votre tête ou alors à voix haute mais vous aurez peut-être l’air d’un plouc) « que ce portail intertemporel – transgalatique m’emmène visiter le monde de Jillibert, m’y voici, je vous en remercie » 3x de suite.


ET POUF !

Vous y êtes ! Vous pouvez ouvrir les yeux (enfin pour ceux qui ont réussi à les fermer tout en continuant à suivre mon histoire, ce qui relèverait quand même de l’exploit). Coucou, je suis juste en face de vous, oui c’est moi le mioche-gringalet comme mon grand-père m’appelle parfois affectueusement. Vous pouvez me suivre maintenant, je vais vous faire visiter mon village.


Alors pour tous ceux qui sont un peu coincé de l’imaginaire je vais vous décrire ce qu’il y a, pour les plus aguerri allez vous y promener par vous-même, vous allez adorer. Nous sommes sur un petit sentier au milieu d’une plaine d’herbe, on peut voir au loin un magnifique champs de fleurs, une forêt et différents type de paysage tous naturels et magnifiques.


Non chez nous il n’y a plus de route goudronnée car nous n’utilisons plus de voiture mais de petit véhicule volant, hyper sécurisé et surtout utilisant des énergies libres et non polluantes. Les sentiers que vous voyez ne sont donc utilisés que pour les piétons, parfois pour les vélos ou les cavaliers. Vous ressentez comme l’air sent bon le parfum des fleurs et des fruits qui mûrissent au soleil (c’est bientôt la saison des pommes) ?


Nous voici, nous arrivons au village. QUOI ? qui a dit que cela ressemblait à un village de schtroumpf ? C’est pas parce que l’on ne vit pas dans des tours de 25 étages qu’on est mal lotti. Bien au contraire. Ici tout le monde à une habitation qui lui correspond.


Toutes sont faites en matériaux naturelles et le chauffage et l’électricité sont également pourvus dans chaque habitation de manière naturelle et non polluante. Non non nous n'avons pas besoin d’éolienne, ni de panneau électrique, nous avons découvert des moyens BEAUCOUP plus efficace et simple de nous pourvoir de ce que nous avons besoin. Bon je peux pas vous expliquer en détail parce que sinon déjà de un ça serait de la triche, c’est à vous de découvrir tout cela et de deux je vous rappelle que j’ai que 11 ans hein.


Oui chez nous chacun vit dans un endroit confortable et à ce dont il a besoin. Nous n’avons pas besoin d’argent pour survivre parce que les besoins essentielles sont pourvu pour tous par la société (donc comme je vous avais dit dans mes précédentes lettres plus personne n’a faim ou manque de quoi que ce soit d’ailleurs).


Nous avons compris qu’il y avait bien assez pour tous.

Les petits véhicule volants sont garés au centre du village, venez-voir ! Ils sont blanc-gris argentés, de différentes tailles (pouvant du coup accueillir des nombres de personnes différents). Ils sont garés ici car chacun peut les utiliser en fonction de ses propres besoins, il y en a toujours assez pour tous. Chaque personne est enseignée sur la manière de les conduire mais une grande part est automatique. Nous avons une technologie très avancées dans ce domaine ce qui rend les véhicules très sûrs. Ils sont également totalement silencieux.


D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez remarqué mais ici, il n’y a pas de bruits dérangeants. Mon grand-père m’a expliqué qu’à votre époque, les bruits de moteurs étaient très pénibles à supporter aux quotidiens et fatiguaient les gens sans même qu’ils ne s’en aperçoivent. Les bruits furent parmi les polluants que nous avons supprimés au fur et à mesure pour obtenir une qualité de vie bien meilleure. Les autres polluants qui ont été supprimés furent les pesticides (qui rendaient les gens et la nature bien plus malades que ce que vous pouviez imaginer à votre époque), les gaz émis par les machines et les industries, les polluants rejetés dans l’eau ainsi que les déchets. Tout ceci n’existe plus du tout sur notre planète.


Nous vivons dans une grande harmonie avec la nature (et donc avec nous-même, car je vous rappelle que nous faisons tous partie de la nature les cocos).

Je voulais vous dire cela non pas pour vous blâmer mais pour vous montrer qu’il existe des solutions pour chaque problème !


D’ailleurs beaucoup de pollutions se sont arrêtées lorsque l’on a compris que le bénéfice individuel ne pouvait pas outrepasser le bénéfice de la société. Par exemple, nous avons commencé à interdire les fait qu’une entreprise se fasse de l’argent en créant des destructions dans la nature ou en portant préjudice à la population, certaines entreprises ont d’ailleurs été lourdement amendées pour les destructions commises. Bon et je vous le dis, une fois que la population a commencée à être épanouie, plus personne n’avait en tête d’amasser de l’argent jusqu’à ne plus savoir quoi en faire, donc ce genre d’entreprises ont spontanément disparue.


D’ailleurs toute la notion d’argent a changé progressivement jusqu’à complètement disparaître. Ben oui, ne soyez pas surpris, l’argent avait un rôle transitoire. Mais du moment où nous avons compris qu’il n’était pas nécessaire d’avoir de l’argent pour faire des échanges car il y a bien assez pour pourvoir aux besoins de chacun.


Bon excusez-moi je me suis un peu éloigné du sujet du jour, alors là nous sommes au centre du village. Vous voyez comme tout est fleuri et arboré ? Il n’y a plus de goudron ! L’esthétique a également beaucoup d’importance pour nous. N’hésitez pas à visitez le village, chaque petite ruelle a un cachet particulier. Et Regardez les gens que vous croisez. N’ont-ils pas l’air heureux ? Chacun souris et se dit bonjour, voir échange quelques phrases. Vous remarquez également les différences entre les personnes ? il y a un beau mélange multiculturel ! Ben oui car en fait, c’était un peu bizarre de se dire que le monde était découpé en pays où seul quelques personnes décidaient (qu’on appelait dirigeant ou président ou j’en sais rien) si tu pouvais y aller ou pas et combien de temps (c’était quand même un peu chelou votre époque).


à notre époque, tout le monde peut aller n’importe où n’importe quand et s’y établir s’il le souhaite.

D’ailleurs avec nos modes de transports c’est très facile et très rapide !


Concernant les cultures maraîchère, venez je vous montre, on va s’éloigner légèrement du centre du village. J’adore prendre ce sentier, vous sentez toutes ces belles odeurs ? Écoutez les oiseaux c’est magnifique, tellement apaisant. Voilà nous y sommes presque, oh regardez ces petites fleurs à droite, elles sont jolies non ?


Voilà nous y sommes ! Qui a dit, « c’est pas une culture maraîchère c’est du grand n’importe quoi ? ». Hé les vieux sceptiques, c’est pas parce que tout n’est pas en rectangle avec de la terre à nue que ce n’est pas une culture, hein ! Regardez de plus près, nous avons mélangé certaines fleurs et certaines plantes entre elles pour qu’elles puissent se protéger l’une l’autre (du soleil ou des insectes par exemple). D’autres mélanges vont favoriser la pollinisation en attirant les butineurs. Tout est vraiment réfléchit pour chaque plante s’épanouisse. Le côté esthétique est également important pour nous, cela doit être joli et utile ! Si vous regardez à certain endroit, les plants et les fleurs sont disposés de manière à former des dessins depuis le dessus, c’est vraiment de l’art sous toute ces formes.


Nous avons des semences de hautes qualités, je me souviens que Papi m’a raconté un truc moche à votre époque de lobby je ne sais pas quoi de graines (je trouve marrant se mot « lobby » mais je ne sais pas vraiment ce que c’est en vrai), bref c’était mal parti. Mais avec l’évolution des consciences nous avons pu retrouver des graines de hautes qualités et les partager pour tous (bien sûr adaptée à la région et au climat), très nutritives et très résistantes. Ce que fait que nous avons un rendement très haut sur de petites surfaces. Comme je vous l’ai déjà dit plein de fois nous ne manquons de rien. Les personnes qui s’occupent des plantes sont de vrais passionnés, ils ont à cœur que chaque plant s’épanouisse, que la terre soit respectée et puisse se régénérée. Ils réfléchissent constamment sur l’amélioration des variétés et des cultures, se sont de vrais chercheurs !


Nous mangeons donc essentiellement des végétaux extra frais et de saisons sous toutes ces formes, nous consommons également encore des produits venant des animaux (moins qu’à votre époque) cela dépend de chacun ! Chacun est libre de choisir ce qu’il souhaite manger.


Nous avons dans le village des passionnés de cuisine qui nous concoctent des magnifiques plats qui ont tellement de goût que même dans tes rêves les plus ouf tu ne peux pas imaginer comme c’est bon !

On s’en relèverait la nuit comme dit Papi. Comme les transports ici sont très faciles et non coûteux pour la planète, il nous arrive de recevoir des colis d’autres régions avec des fruits et des légumes exotiques ! C’est trop chouette de pouvoir partager et cela nous mets une grande variété dans notre alimentation.


Comme vous pouvez l’imaginez, avec cette qualité de vie là presque personne n’est malade ici ! Je sais que malheureusement chez vous c’était presque plus courant de rencontrer des gens malade qu’en bonne santé, c’est bien triste, mais comme je vous le dis, si je vous raconte tout ça c’est pour vous dire que c’est bel et bien en train de changer, même si pour l’instant vous n’y voyez pas clair dans votre brouillard épais !


Bon voilà nous arrivons à la fin de notre visite, j’espère que vous avez apprécié cette ballade ! Quoi ? Vous voulez encore visiter un peu ? Pas de problème vous pouvez y aller par votre imaginaire, rester y le temps que vous souhaitez vous y êtes les bienvenus. Et pour les coincés de l’imaginaire il est probable que nous y revenions d’ici quelques temps pour que je vous montre pleiiiin d’autres trucs trop géniaux ! En attendant, une fois votre petit tour terminé je vous laisse reprendre le portail intertemporel – transgalatique dans l’autre sens et reprendre vos vies. Merci pour votre assiduité et votre attention.


En tout cas un monde comme ça, ça fait rêver pas vrai ?

Je vous fais plein de gros bisous

Jillibert

52 vues0 commentaire
bottom of page